Les enfants exposés à la violence domestique

Les enfants exposés à la violence domestique sont affectés par d’importants troubles psychiques et ressentent de l’anxiété, de la pitié, du découragement et de la détresse.

La notion de violence domestique comprend toutes les formes de violence physique, sexuelle, psychologique ou économique. Elle survient généralement au sein de la famille et du ménage, mais peut aussi toucher des personnes dans une relation présente ou passée, qui ne vivent pas dans le même ménage.

La violence domestique est encore très souvent considérée comme une affaire privée. Par conséquent, elle ne concerne ni les voisin·e·s, ni les proches, ni les ami·e·s, ni l’école ni même la police. Grave erreur, la violence n’est jamais une affaire privée! Elle est punissable et doit être au cœur des discussions sociétales.

Les enfants concernés sont exposés à de nombreuses formes de violence domestique. La violence physique s’exprime sous forme de coups et de brutalités, la violence psychique sous forme de menaces, d’insultes, d’humiliations ou de négligence et la violence sexuelle, sous forme d’actes sexuels avec ou sans contact physique pratiqués sur ou en présence d’un enfant. Les enfants et les jeunes sont également exposés à une forme de violence psychique lorsqu’ils assistent à des actes de violence entre leurs parents ou leurs personnes de référence. Ils sont alors affectés à leur tour par la violence conjugale de leurs parents. 

Conséquences de la violence sur les enfants

Selon les statistiques cantonales, des enfants sont présents dans près de la moitié des interventions de la police pour violences domestiques. Pour un enfant, voir un de ses parents ou une personne de référence proche exposé à de la violence représente une forme de violence psychique. Les tensions, les menaces et l’arbitraire qui règnent dans le foyer où l’enfant devrait trouver sécurité et protection suscitent pour lui une grande détresse psychique. Il est fréquent que les parents exposés à des problèmes de violence conjugale ne disposent pas des moyens nécessaires pour subvenir correctement aux besoins de leurs enfants qui souffrent alors de négligence.

Le développement des enfants exposés à la violence domestique est gravement perturbé. Ces enfants présentent souvent des troubles du comportement qui se traduisent par de l’agitation, de l’agressivité, mais aussi par de l’abattement ou de l’anxiété. Certains enfants présentent même des signes de traumatisme. Leur situation impacte aussi négativement d’autres domaines tels que leurs compétences sociales et cognitives, leurs capacités scolaires ou leur santé physique.

Des approches plus centrées sur les enfants

Ces dernières années, la Suisse s’est recentrée sur le problème de la violence domestique. Le sujet a fait l’objet d’une attention accrue aussi bien au niveau fédéral (en particulier de la part du domaine Violence domestique du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes) qu’au niveau intercantonal. En général, les actions et les mesures élaborées ne sont pas suffisamment centrées sur les enfants. Certains cantons disposent tout de même de mesures de soutien spécifiques destinées aux enfants affectés par la violence domestique et leur évaluation montre à quel point les approches axées sur les enfants sont efficaces. Malheureusement, le relevé systématique des enfants exposés à la violence domestique ainsi que leur intégration dans des concepts de prise en charge et de suivi font encore cruellement défaut.

Matériel & Téléchargements

Matériel & Téléchargements

Protection de l’enfance Suisse met à votre disposition toutes les informations importantes et le matériel nécessaire sur ce thème. Nous nous tenons à votre entière disposition pour répondre à vos questions. info@kinderschutz.ch

Programmes de prévention et cours

Programmes de prévention et cours
Vous souhaitez aborder ce thème dans le cadre de votre quotidien professionnel? Nos programmes et cours qui ont fait leurs preuves sont disponibles ici. Nous restons à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire ou conseil individuel: info@kinderschutz.ch

L’engagement de Protection de l’enfance Suisse

L’engagement de Protection de l’enfance Suisse

Protection de l’enfance Suisse dénonce le non-respect des droits de l’enfant et exige l’application systématique de la CDE-ONU en Suisse. La fondation participe aux débats, s’engage activement en faveur de la protection des enfants et demande aux responsables politiques des structures adaptées aux enfants et aux familles.

shopping_cart
Voir le panier
0