keyboard_arrow_left Retour

Qu’est-ce que je peux faire contre les conflits et la violence?

Pour pouvoir réagir de manière appropriée aux situations exigeantes et éviter d’employer la violence, il est important d’identifier à l'avance les signes de colère, de tension intérieure grandissante ou d'un conflit imminent.
Essayer d’identifier à l’avance les signes de colère croissante ou les prémices d’un conflit imminent est important pour maîtriser de manière appropriée les situations de vie exigeantes. Les signes qui montrent que la tension intérieure monte peuvent être: la tête chaude, les mâchoires crispées, les poings serrés, les mains moites et des fourmillements au niveau de l’estomac. De telles tensions physiques dans des situations particulières sont aussi normales que les émotions négatives. Cela ne devient dangereux que quand on les fait subir à d'autres personnes. Voici comment réagir au mieux si vous ressentez cette agressivité:
  • Quittez la pièce dans laquelle le conflit monte en puissance. Respirez profondément et si possible allez en plein air pour éliminer la tension intérieure.
  • Le problème, c’est la violence et non la colère. Veillez à ce qui se déroule en vous et pourquoi vous vous sentez si tendu·e. Découvrez quel besoin se cache derrière votre colère.
  • Parlez de ce besoin, sans offenser, accuser ni agresser physiquement d'autres personnes.
  • Soyez honnête avec vous-même et réagissez immédiatement dès que vous remarquez que vous percevez en vous un risque aigu de faire preuve de violence.
  • Trouvez une activité qui vous permet de vous changer les idées et de vous détendre: les activités sportives comme la course à pied ou le vélo, le travail manuel, la musique, la peinture ou les discussions avec des gens avec qui vous entretenez un bon contact social peuvent être très utiles.
  • Composez le numéro de téléphone 143 (la Main tendue). Ce service pour les personnes en difficulté est confidentiel, anonyme et disponible 24 heures sur 24.
  • Dans tous les cas, ne retournez pas sur le lieu du conflit avant d'avoir retrouvé votre calme mais quand vous pouvez exclure avec certitude toute action violente
Martin raconte dans son portrait tiré du dossier thématique audiovisuel «Assez stop!», ce qui l'a conduit à faire usage de violence, ce que cela signifie pour lui et sa famille et ce qu’il a entrepris pour éviter la violence.

Matériel & Téléchargements

Protection de l’enfance Suisse met à votre disposition toutes les informations importantes et le matériel nécessaire sur ce thème. Nous nous tenons à votre entière disposition pour répondre à vos questions: info@kinderschutz.ch

L’engagement de Protection de l’enfance Suisse

Protection de l’enfance Suisse dénonce le non-respect des droits de l’enfant et exige l’application systématique de la CDE-ONU en Suisse. La fondation participe aux débats, s’engage activement en faveur de la protection des enfants et demande aux responsables politiques des structures adaptées aux enfants et aux familles.

shopping_cart
Voir le panier
0