keyboard_arrow_left Retour

Bienvenue sur l’«aire de jeu de vie privée»

Vous étiez sur le point de prendre une photo adorable de votre enfant? En général, c’est une bonne chose – tant que vous ne la partagez pas publiquement sur les réseaux sociaux. Car vous exposez ainsi involontairement votre enfant à toute une série de dangers numériques. #SharingIsNotCaring

Même si vous publiez une photo de votre enfant sur le réseau avec les meilleures intentions: il peut arriver rapidement que votre prochain cliché de l’aire de jeu d’Instagram se retrouve sur une plate-forme pédocriminelle du darknet – ou qu’il soit à l’origine de cyber harcèlement des années plus tard. Même un émoticone sur le visage de votre enfant ne protège pas suffisamment. Car il existe déjà des applications qui permettent d’enlever l’émoticone de la photo. Des photos de profil de la famille anodines peuvent donc être sauvegardées et utilisées pour des activités illégales sur le réseau et dans la vie réelle.

C’est pourquoi Protection de l’enfance Suisse déconseille non seulement le partage de photos d’enfants sur le réseau, mais s’engage aussi dans le cadre de la «Journée mondiale de l’enfance» de cette année: le lancement de l’«Aire de jeu de vie privée» sensibilise ainsi des parents comme vous aux risques liés à la protection des données de votre enfant.

 

En savoir plus

Tamara Parham
Directrice de la communication
Téléphone +41 31 384 29 19
Mobile +41 76 392 13 27
tamara.parham@kinderschutz.ch

Tamara Parham
shopping_cart
Voir le panier
0