Vivre ensemble sans violence

Toute expérience de la violence cause des souffrances et constitue une violation du droit à la dignité et du droit à l’intégrité physique et psychique des enfants et des jeunes. 

Le 30 avril, à l’occasion du No Hitting Day, – la journée de l’éducation non-violente – Protection de l’enfance Suisse rappelle que dans l’éducation, la violence n’est jamais une solution et qu’elle n’est acceptable sous aucune forme.

Dans la situation actuelle, la pression qui pèse sur les familles est énorme. L’insécurité sur le plan sanitaire et économique ainsi que l’école et le travail à domicile représentent une lourde charge qui pousse parfois les parents à bout. Cette pression peut se décharger sous forme de violence au sein de la famille. Dans cette situation exceptionnelle, les enfants doivent être protégés de manière étendue contre la violence.

Vivre ensemble sans violence - même en temps de crise

Vivre ensemble sans violence, c'est possible. Dans une période où le quotidien des familles a lieu surtout à la maison, il est important, pour protéger nos enfants, de ne laisser aucune chance à la violence. Il y a toujours une alternative.