Août 2019

Des paroles fortes

«Les enfants sont curieux. Ils veulent comprendre le monde et participer à la vie de la famille. Confrontés à la violence, qu’elle soit physique ou psychique, les enfants perçoivent le monde comme quelque chose de détestable. La violence les empêche de participer pleinement à la vie sociale. C’est pourquoi nous devons continuer de discuter de la violence dans l’éducation, au sein de la famille et dans toute la société. En effet, les enfants ne sont pas capables de se défendre eux-mêmes. Ils ont besoin de protection et de soutien. Et ils le méritent, sans aucune restriction. Car, en définitive, les enfants sont la base de la société de demain.»