Septembre 2016

Session d’automne 2016: la révision du Code civil crée de meilleures bases pour une protection de l’enfant directe et efficace

Durant la Session d’automne, les Chambres fédérales traitent entre autres de la révision du Code civil: cette révision crée de meilleures bases pour une protection directe et efficace des enfants en danger ou maltraités, car elle simplifie les droits d’aviser pour les personnes astreintes au secret professionnel et règle de manière uniforme pour toute la Suisse les obligations d’aviser. La simplification du droit d’aviser accroît la tendance à aviser et améliore de ce fait la protection de l’enfant. La révision renforce en outre l’importance de la protection de l’enfant fondée sur des mesures librement consenties – un pilier essentiel du système de protection de l’enfant en Suisse.

Protection de l’enfance Suisse soutient l’adhésion au troisième Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant ainsi que l’initiative parlementaire demandant la création d’un centre destiné à promouvoir les compétences médiatiques des enfants et des jeunes.

Le nouveau manuel axé sur la pratique «Traite des enfants. Prévention, identification et soutien des victimes mineures» vient de paraître

Seul un enfant qui a été identifié comme victime de la traite des enfants peut bénéficier de la prise en charge et du soutien nécessaires. Le manuel axé sur la pratique intitulé «Traite des enfants. Prévention, identification et soutien des victimes mineures» publié par Protection de l’enfance Suisse montre de quelle manière l’intérêt supérieur de l’enfant peut être garanti.