Août 2016

Les droits humains – et les droits de l’enfant – ne sont pas négociables! C’est pourquoi nous montrons le carton rouge à l’initiative anti-droits humains!

Le devoir de protection envers les mineurs en Suisse, un droit humain inscrit dans la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant, est-il négociable? Toute personne qui se penche sur l’initiative populaire «Le droit suisse au lieu de juges étrangers» ou, en bref, l’initiative anti-droits humains ne peut pas faire l’économie de cette question. La réponse de Protection de l’enfance Suisse est clairement non! Ce devoir de protection est intangible: les droits humains – y compris les droits de l’enfant – ne sont pas négociables!