2018

« Maman, Papa, comptez jusqu’à dix ! »

La fondation Protection de l’enfance Suisse lance une campagne de sensibilisation nationale de plusieurs années intitulée « Idées d’enfants forts pour des parents forts – il y a toujours une alternative à la violence » consacrée au thème de l’éducation. Les enfants ne veulent pas toujours ce que veulent les parents et il y a des protestations, des discussions, des cris – ou plus parfois. Les punitions blessantes sur le plan psychologique et physique sont une réalité quotidienne dans de nombreuses familles suisses et font malheureusement encore partie de l’éducation pour beaucoup d’entre elles. La campagne « Idées d’enfants forts pour des parents forts » a pour but de susciter un débat public sur le sujet et d’encourager un changement dans la manière de penser et d’agir. Cette campagne se base sur une étude très récente de l’université de Fribourg concernant le comportement punitif des parents en Suisse ainsi que sur les principes d’une éducation constructive.

 

Un congé paternité sur le dos du congé maternité n’est pas acceptable ! Protection de l’enfance Suisse demande un congé parental !

Protection de l’enfance Suisse salue le fait que le PLR a reconnu, lui aussi, les signes des temps et ne refuse pas a priori un congé paternité. Protection de l’enfance Suisse rejette toutefois expressément la proposition du groupe PLR d’introduire un congé paternité au détriment du congé maternité de 14 semaines. Au lieu de soulager la famille, cette proposition conduit à un stress supplémentaire en raison du surcroît de charges des parents.

20 jours de congé paternité à Saint-Gall – la Suisse peut faire davantage !

En Suisse, il n’existe pas pour l’heure de congé parental payé, inscrit dans la législation. Concernant le congé maternité de 14 semaines, la Suisse est également à la traîne. Protection de l’enfance Suisse demande donc de créer les bases légales nécessaires pour un congé parental, de manière à ce que les deux parents puissent, après la naissance de leur enfant, faire une pause professionnelle. Le congé parental est un investissement dans les familles – et il contribue aussi à mieux protéger les enfants.

La fondation Protection de l’enfance Suisse demande au Conseil fédéral de sanctionner avec plus de courage les actes d’ordre sexuel sur des enfants

Le projet de loi fédérale sur l’harmonisation des peines en cas d’infractions contre l’intégrité sexuelle va dans le bon sens mais il minimise en partie de manière inacceptable les actes d’ordre sexuel sur des enfants. La fondation Protection de l’enfance Suisse accueille positivement le fait que l’on élève la privation de liberté obligatoire pour les actes d’ordre sexuel avec des enfants.