2020

La réouverture des écoles protège les enfants contre la violence !

Dans la crise actuelle du coronavirus, les enfants sont très touchés par les mesures des autorités. Depuis près de trois semaines, les écoles sont fermées et les activités de loisirs extra-scolaires ont été annulées. Pour beaucoup d’enfants, l’école est un lieu d’apprentissage et un lieu social. Pour les enfants issus de familles concernées par la violence, l’école offre en outre un cadre protecteur. La vie des enfants a lieu aujourd’hui dans le cercle étroit de la famille. Favorisée par l’insécurité sanitaire et économique ainsi que l’enseignement à la maison, la pression sur les familles augmente. Il se peut que cette pression se décharge davantage sous forme d’accès de violence. Protection de l’enfance Suisse demande la réouverture progressive des écoles dès que cela sera possible d’après l’état actuel des connaissances.

Le Conseil fédéral continue de refuser aux enfants le droit à une éducation sans violence

Le Conseil fédéral a donné une réponse négative à la motion Bulliard-Marbach 19.4632 «Inscrire l’éducation sans violence dans le CC». Il ne tient donc pas compte de l’état de fait qui démontre que le recours à la violence dans l’éducation est encore très répandu. Protection de l’enfance Suisse demande au Parlement de prendre ses responsabilités et de corriger la décision négative du Conseil fédéral.