20ème anniversaire de la Convention de l’ONU relative aux droits de l'enfant en Suisse: Par exemple le droit à l'instruction

Il y a 20 ans, la Suisse ratifiait la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant. Ce texte est un instrument contraignant qui définit les enfants comme des sujets juridiques à part entière. Il contient les droits humains généraux tels que le droit à l’éducation et à la santé, mais aussi des droits spécifiques destinés à assurer la protection particulière, la promotion et la participation des enfants. Quels ont été les effets de la Convention en Suisse? Où en est la Suisse dans la mise en œuvre de ces droits? À l’aide d’un thème, Protection de l’enfance Suisse montre chaque mois, de février à novembre, de quelle manière les droits de l’enfant sont ancrés en Suisse et comment nous pouvons contribuer à leur réalisation. En mars: le projet «La voix pour la qualité» et le droit à l'instruction.

Le droit à l'instruction / «La voix pour la qualité»

Les enfants ont le droit d'apprendre et de suivre une formation qui corresponde à leurs besoins et leurs capacités (articles 28 et 29 de la Convention des droits de l'enfant).

Ce droit signifie que tous les enfants doivent avoir accès à l'instruction avec comme objectif de leur permettre de développer le mieux possible leur personnalité et leurs capacités. L'acquisition de compétences et de savoir donne aux enfants la chance d'un développement sain et contribue à la protection de leur intégrité physique et psychique.

Les enfants apprennent pour la vie

Par nature, les enfants sont curieux et aiment faire des expériences, découvrir leur environnement avec tous leurs sens et aller au fond des choses. Afin de soutenir cet apprentissage, il y a besoin d'adultes 

  • qui passent du temps avec les enfants de manière consciente et attentive,
  • jouent avec eux,
  • racontent des histoires
  • et accomplissent ensemble des tâches quotidiennes.

Les jeux libres et autodéterminés revêtent aussi une importance considérable chez l'enfant: ils développent des idées ou cherchent des solutions créatives pour surmonter des difficultés; mais ils font aussi l'expérience que tout ne fonctionne pas du premier coup – et que cela vaut la peine de s'y reprendre à plusieurs fois pour réussir. Pour résumer: ils apprennent pour la vie.

Exposition itinérante: «Découvrir le monde»

Les enfants apprennent dès la naissance, le droit à l'instruction ne concerne donc pas uniquement les enfants en âge scolaire. Les jeunes enfants apprennent par exemple par mimétisme – de leurs parents, de leurs frères et sœurs ou d'autres enfants, et ils apprennent en jouant au quotidien.

La phase de la petite enfance est absolument essentielle pour le développement de l'enfant. En conséquence, l'accompagnement, l'encadrement et l'éducation des enfants de cet âge revêtent aussi une grande importance. L'association «La voix pour la qualité» lance le débat sur la qualité de la formation, de l'encadrement et de l'éducation de la petite enfance. Elle souhaite stimuler la discussion à ce propos et porter ce thème à la connaissance du public. L'exposition «Découvrir le monde», qui est soutenue par Protection de l’enfance Suisse, a été conçue dans ce but. Il s'agit d'une exposition itinérante accompagnée de manifestations. Elle a débuté en mars 2017 à Bellinzona. Ces deux prochaines années, l'exposition-expérience destinée aux familles et spécialistes fera étape en différents endroits à travers la Suisse et offrira un large aperçu du développement des jeunes enfants.

Vous trouverez de plus amples informations sur: www.decouvrir-le-monde.ch