Journée des droits de l‘enfant 2020

  • La peur, utilisée comme méthode d’éducation, est mauvaise et dégradante.
  • Le 20 novembre – Journée des droits de l’enfant : car chaque enfant doit vivre dignement, en étant protégé.
  • Il y a toujours une alternative à la violence.


  • Le chantage et l’oppression ne sont pas une méthode acceptable pour éduquer les enfants.
  • Le 20 novembre, c’est la Journée des droits de l’enfant. Les châtiments psychologiques ou physiques sont encore beaucoup trop fréquents.
  • Il y a toujours une alternative à la violence.


  • La négligence nuit au développement de l’enfant.
  • Le 20 novembre – Journée des droits de l’enfant : parce que les châtiments psychologiques ou physiques infligés par les parents continuent d’être courants.
  • Il y a toujours une alternative à la violence.


  • Aucun enfant ne devrait faire l’expérience de la violence au sein du couple parental
  • Le 20 novembre, c’est la Journée des droits de l’enfant. Chaque enfant a le droit d’être éduqué sans violence.
  • Il y a toujours une alternative à la violence.