Point de vue sur l’« Initiative pour l’autodétermination »

Les droits de l’enfant ne sont pas négociables. Protection de l’enfance rejette résolument l’initiative pour l’autodétermination. L’initiative « Le droit suisse au lieu de juges étrangers » dite aussi initiative pour l’autodétermination vise à inscrire dans la Constitution la primauté de la Constitution fédérale sur le droit international. En cas de conflits entre la Constitution et les obligations qui incombent à la Suisse en vertu du droit international, la Suisse doit adapter les traités internationaux aux dispositions constitutionnelles, autrement dit procéder à de nouvelles négociations ou, le cas échéant, dénoncer les traités concernés.

L’utilisation des textes ou des extraits de textes n’est autorisée qu’avec mention des sources. Les citations empruntées au matériel de Protection de l’enfance Suisse doivent avoir obtenu au préalable notre accord.

Retour