Réponse à la consultation concernant l’Ordonnance sur l’aide au recouvrement des créances d’entretien du droit de la famille (Ordonnance sur l’aide au recouvrement OAiR)

En Suisse, les familles et les enfants sont touchés par la pauvreté dans des proportions supérieures à la moyenne. Les enfants qui grandissent dans une famille monoparentale (mère élevant seule ses enfants) courent un risque de pauvreté particulièrement élevé. Les enfants concernés (et leur famille) ne peuvent prendre part que de manière restreinte à la vie de la société, ce qui limite fortement les possibilités d’épanouissement des enfants. Pour permettre aux enfants de sortir durablement de la pauvreté, différentes mesures sont nécessaires. Une aide au recouvrement uniforme et efficace partout en Suisse joue, à cet égard, un rôle crucial. Car : les contributions d’entretien manquantes sont, de manière avérée, l’une des causes principales de la situation de pauvreté des enfants et des jeunes, autrement dit du fait que les familles monoparentales sont souvent tributaires de l’aide sociale !

Vous trouverez d’autres informations dans notre réponse à la consultation.

L’utilisation des textes ou des extraits de textes n’est autorisée qu’avec mention des sources. Les citations empruntées au matériel de Protection de l’enfance Suisse doivent avoir obtenu au préalable notre accord.

Retour