Des connaissances fortes pour des parents forts

L’éducation exige beaucoup et parfois même trop. Il existe d’innombrables guides pratiques. Mais très souvent, nous nous sentons encore plus hésitants après leur lecture.

En ce qui concerne l’éducation, les parents pensent que les enfants doivent être punis pour leur mauvaise conduite. Ce n’est pas absolument faux. Mais quand la punition prend la forme de violence physique ou psychologique, le dommage est supérieur au bénéfice. Les punitions blessantes au niveau psychologique et physique transmettent un message à l’enfant : « Je veux que tu connaisses mes limites et que tu les respectes, mais tes limites à toi ne comptent pas pour moi ! »

Un enfant aime tout naturellement ses parents sans condition – et il dépend d’eux.  Quand une maman ou un papa punit son enfant d’une manière blessante sur le plan psychologique ou physique comme « conséquence nécessaire » de sa « mauvaise » conduite, l’enfant entend le message suivant : « On dévalorise ce qu’on aime. » Il apprend ainsi que l’amour et la dévalorisation vont de pair. Pour supporter l’humiliation qui accompagne la punition douloureuse ou dégradante, les enfants en viennent au fil du temps à « éteindre » une partie du centre des sentiments dans leur cerveau. Petit à petit, ils cessent d’enregistrer l’humiliation comme une douleur. La dévalorisation ébranle en outre sensiblement la confiance innée de l’enfant. Il ne perçoit plus la force de ses parents comme un réconfort et une protection, mais comme une agression contre sa personnalité et une menace. Et par la suite, il réagit dans les situations de conflit par la peur ou la contre-attaque – tous les ingrédients de la lutte pour le pouvoir sont réunis.

Ce n’est pas une fatalité. Nous ne devons pas craindre, dans les conflits, de nous positionner clairement comme mère ou comme père. Il est important que nous le fassions toujours dans l’amour et l’estime de l’enfant, en respectant ses limites. Pour bâtir des rapports de confiance entre parents et enfant, nous devons être authentiques et être visibles en tant que personnalité. Dire non en fait partie. Il n’est pas nécessaire de dire non avec méchanceté. Nous pouvons aussi définir les limites avec bienveillance et respect ; un non ne doit pas obligatoirement blesser l’intégrité et les limites personnelles de l’enfant et le dévaloriser.

Reconnaître souvent ce qui est positif
Les situations de conflit ternissent notre impression du quotidien familial. Pourtant, n’y a-t-il pas beaucoup de choses qui marchent bien ? Il est bénéfique pour vous et votre enfant de valoriser les beaux moments et les qualités de votre enfant et de l’exprimer clairement. La relation avec votre enfant s’en trouve renforcée et votre enfant sait aussi ce que vous appréciez chez lui. De ce fait, il pourra plus facilement se conduire comme vous le souhaitez.
Ecouter aide à comprendre
Une écoute attentive est importante pour encourager le développement positif de l’enfant et favoriser une bonne entente au sein de la famille. Une écoute attentive a pour but de comprendre les sentiments et les motifs qui animent l’enfant. L’enfant se sent pris au sérieux, ses parents lui consacrent de l’attention et sa confiance s’accroît.
Servir d’exemple
C’est par ce que nous sommes et en particulier ce que nous faisons que nous avons le plus d’influence sur nos enfants. Si l’on transpose ce constat à la relation parents-enfant, cela signifie que les parents sont un modèle pour leurs enfants – qu’ils le veuillent ou non. Servir d’exemple ne signifie pas être parfait pour que l’enfant soit lui aussi « parfait ». Servir d’exemple veut dire être authentique – et peut-être même parfois se faire violence. La plupart des parents atteignent un jour ou l’autre leurs limites et se sentent démunis quand les injonctions et les avertissements ne servent à rien. En prenant volontairement du recul et en s’accordant le temps de réfléchir, les mères et les pères peuvent apprendre à gérer de manière constructive les situations difficiles de l’éducation.
Fixer des limites
Les limites et les règles fixées avec clarté et bienveillance offrent aux enfants un espace protégé, des points de repère et un appui. Dans ce cadre bien délimité, ils peuvent évoluer en sécurité, ils savent à quoi s’en tenir et savent faire la différence entre « juste » et « faux ». Les limites et les règles fondées aident les enfants à apprendre à supporter les frustrations, à remettre à plus tard leurs envies ou même à y renoncer. Plus tard, ils réussissent mieux à trouver leur place dans leur environnement social et dans la société en général et sont mieux équipés pour gérer les frustrations qu’ils rencontrent dans leur vie.
Les gifles, les « fessées » et les cris n’ont rien à faire là
Pour beaucoup de gens, frapper un animal est un acte de cruauté, frapper un adulte une agression – et en même temps, on affirme souvent que frapper un enfant ou le rabaisser psychologiquement sont « pour son bien ». Cette logique ne joue pas. La plupart des parents se trouvent une fois ou l’autre confrontés à leurs limites et se sentent démunis quand les injonctions et les avertissements ne servent à rien. En prenant volontairement du recul et en s’accordant le temps de réfléchir, les mères et les pères peuvent apprendre à gérer de manière constructive les situations difficiles de l’éducation.
Respecter les limites
En associant l’enfant à la recherche de solutions, on évite qu’il ait le sentiment d’être le « perdant » et d’être dévalorisé. On lui donne ainsi la possibilité d’apporter sa contribution et d’être associé à la décision tout en tenant compte de ses limites. Les parents montrent à l’enfant qu’ils ne le laissent pas seul avec son problème. L’enfant se rend compte que son opinion est importante. Comme il participe à la décision, il sera mieux disposé à respecter ce qui a été convenu.
La perfection n’est pas nécessaire et elle n’existe pas
Personne n’est parfait – les parents non plus. C’est pourquoi ils ne devraient pas faire semblant de l’être – sinon, ils rendent plus difficile à leur enfant de reconnaître ses erreurs et d’en tirer des enseignements. Soyez sincères et dites à votre enfant que vous n’avez pas très bien réagi à tel ou tel moment. Excusez-vous et amusez-vous ensemble de ce qui s’est passé. Pour les enfants, il est important d’avoir des parents authentiques qui reconnaissent leurs points faibles et montrent à leurs enfants comment ils se sentent, ce qui leur plaît et ce qui leur déplaît.
Contrôlez votre mauvaise humeur, pas votre enfant
Dans la vie avec des enfants, il y a constamment des situations qui contrarient ou fâchent. Faites une pause et prenez un peu de recul quand vous sentez que vous allez exploser. Ne vous déchargez pas de votre contrariété sur vos enfants par des paroles ou des actes. Pour que la première colère puisse se dissiper, il existe de nombreuses alternatives: sortir de la pièce et respirer profondément, faire le tour de la maison, boire quelque chose de chaud, etc. Ce qui est important, c’est d’expliquer plus tard la situation calmement.
Demander de l’aide est un signe de force
Etre parents est une tâche exigeante qui demande beaucoup d’énergie. Evaluez bien votre capacité de résistance et veillez à votre bien-être. Il est légitime de se décharger ou de chercher un appui. Sollicitez l’aide de vos amis, de vos proches et de vos connaissances, ou cherchez de l’aide auprès de professionnels.

Le service d’aide aux parents et aux personnes de référence

Vous trouverez ici rapidement un service de consultation proche de chez vous.

Accessibles jour et nuit – gratuitement

Les Conseils aux parents de Pro Juventute sont accessibles jour et nuit. Outre les frais téléphoniques habituels, aucun frais supplémentaire n’est facturé. Téléphone: 058 261 61 61

Les Conseils aux parents de Pro Juventute proposent non seulement des conseils individuels par téléphone, mais aussi des conseils en ligne ainsi que des informations complémentaires aux parents et aux personnes de référence d’enfants et de jeunes.

Le numéro d’urgence pour les parents est disponible en permanence jour et nuit:
Téléphone: 0848 35 45 55 ou www.elternnotruf.ch/fr/

Parents Plus

Cours standardisé destiné aux parents, Parents Plus® transmet le modèle de l’éducation constructive. Le cours aide les parents à assumer leur rôle et leur responsabilité.